Comment nos projets
sont-ils sélectionnés ?

Les projets traitent notamment d’enjeux autour de :

  • L’optimisation de parcours de santé par l’analyse des séquences thérapeutiques de traitement, pour en cibler et adresser les ruptures,
  • La médecine personnalisée par la capacité à faire émerger des marqueurs de sous-populations pouvant bénéficier d’un traitement spécifique,
  • La pharmaco-économie pour gagner collectivement en efficience.

Les projets s’intéressent aux cancers rares, fréquents, de mauvais pronostic, pédiatriques. En regard de l’enjeu porté par chaque projet individuellement, ils adressent toute donnée publique et/ou privée présente en France (données médico-administratives, cliniques, de vie réelle, génomiques…).

Pour valider chaque projet porté par l’Association, le Conseil d’Administration apprécie les critères pondérés suivants :

La Plateforme des données en cancérologie que construit l’INCa est une première assise d’analyse possible.

Initiée en 2010, elle a pour vocation de recueillir et traiter des données sur les personnes à risque ou atteintes d’un cancer. Elle s’appuie sur des données issues du Système national des données de santé (SNDS) progressivement complétées par d’autres informations, comme celles provenant des structures de surveillance et d’observation (les registres des cancers) et des centres régionaux de coordination des dépistages.

Les informations issues des pratiques cliniques, notamment du dossier communicant en cancérologie, seront également intégrées. Des liens pourront également être effectués avec des essais cliniques passés, des bases cliniques et biologiques, biothèques ou tumorothèques et avec des cohortes comprenant des informations cliniques, biologiques et omiques.